• Douadic

    Douadic est une commune dont les habitants s’appellent les Douadicais et les Douadicaise.

    Superficie: 4314 hectares - Altitudes: de 80 à 150 mètres

    Code postal: 36300 - Code INSEE: 36066

    Douadic

    L'église Saint-Ambroix (ou Saint-Ambroise) a été construite dans la seconde moitié du XIIe siècle. La nef comprend trois travées. Elle est suivie par deux travées légèrement plus étroites formant le chœur et le sanctuaire. Le clocher carré est situé dans la première travée de la nef dont il traverse la voûte et se termine à l'extérieur par deux étage. Au XVe siècle, une chapelle, dédiée à sainte Catherine, est édifiée du côté sud et le porche est voûté d'ogives. L'église est restaurée en 1852 par l'architecte Badoglio (contreforts, couverture, remplacement des bardeaux du clochers par des ardoises) puis, en 1855, par l'architecte Dauvergne (zinguerie, portes et les six colonnettes  du portail). La sacristie a été bâtie de 1857 à 1861 par l'abbé François Voisin.

    L'intérieur de l'édifice conserve de nombreuses traces de peintures murales d'époques diverses. Sur le mur du chevet, une scène du Jugement dernier date du XIIIe siècle. Le mur gauche de la première travée de la nef est couvert par une peinture du XVe siècle représentant la Vierge à l'Enfant sous un dais entouré d'un dessin architectural.

    Douadic

    Le château privé du Bouchet, au lieu-dit Avignon, a été bâti au milieu du XVe siècle (partie nord de l'édifice avec la tour nord-ouest et la tour d'escalier) et dans la première partie du XVIe siècle (le reste du château avec deux tours et une tourelle d'escalier sur cul de lampe). Il a été restauré en 1879 et 1882 mais il fut partiellement dérestauré en 1967-1968. Les quatre tours et la tourelle d'escalier sont couvertes de toits coniques. La partie nord du bâtiment présente un toit en pavillon.

    Douadic

    Au Fresne, quatre tours, très remaniées au XVIIIe siècle, sont les vestiges d'une maison forte du XVe siècle. Au XVIIIe siècle, la maison, le pigeonnier (dans une des tours d'angle) et la métairie sont reconstruits. La maison de maître est finie de bâtir en 1856. Au début du XXe siècle, un avant-corps est appliqué au centre de la façade de la maison et les écuries sont reconstruites.

    A voir:

    1- Le prieuré de Pied-Jaubert, dépendant de l'abbaye de Fontgombault, fut créé au XIIe ou au XIIIe siècle sur un site fossoyé. Il est devenu une ferme au XIVe ou XVe siècle à cause de la guerre de Cent Ans. La maison priorale a été construite vers la fin du XVe siècle (corps de logis à étage carré et grandes fenêtres à croisées de pierre) et dans la première moitié du XVIe siècle (escalier hors-œuvre logé dans une tour avec console ornée d'un griffon) et charpente à deux sous-faîtage et croix de Saint-André). En 1786, la chapelle a été convertie en logis. Elle présente des traces de peintures murales. La grange possède une charpente sur poteaux.

    2- La chapelle Saint-Marc doit dater de 1890 malgré un linteau de remploi inclus dans la façade et portant la date de 1624. La petit flèche polygonale du clocher est recouverte de zinc.

    3- Le manoir privé de Salvert (fin du XVe siècle) était fortifié. Au XVIe siècle, il fut doté de fenêtres à croisée de pierre et de nouvelles cheminées.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :