• Saint-Cyr-du-Gault est un village du Loir-et-Cher.

    Il a porté les noms de: Gosfridus Pruliaci (vers 1085), Sainct Sire dou Gaut (1365, archives départementales), Sainct Sire dou Gaut (1388, Archives nationales), Saint Cyr du Gaud (XVIIIe siècle (Carte de Cassini), Cinq Bougies (1793).

    Superficie: 2606 hectares - Altitude: de 108 à 149 mètres

    Code postal: 41190 - Code INSEE: 41205

    Saint-Cyr-du-Gault

    L'église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte a été bâtie au XIXe siècle pour remplacer un édifice plus ancien qui, en 1848, était trop dégradé. Elle a été entièrement restaurée en 2012.

    Saint-Cyr-du-Gault

    Elle renferme plusieurs vitraux réalisés par l'atelier Lobin à Tours.

    Saint-Cyr-du-Gault

    Le château privé de Saint-Cyr (XIXe siècle) a remplacé un château-fort du XIVe siècle.


    votre commentaire
  • Saint-Étienne-des-Guérets est un village créé au XIIe siècle lors du défrichement de la forêt de Blémars.

    Il a porté les noms de: Sanctus Stephanus de Blémars (1299, Livre des Serfs de Marmoutier), Saint Étienne des Guérets (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Saint Étienne des Guérets (1800).

    Superficie: 1172 hectares - Altitude: 122 à 148 mètres

    Code postal: 41190 - Code INSEE: 41208

    Saint-Etienne-des-Guérets

    L'église Saint-Étienne a été construite au XVe siècle. La nef, assez courte, est suivie par un chœur plus étroit terminé par un chevet plat et aveugle. La nef a été couverte d'un lambris. Des vestiges de peintures murales (XVe siècle) qui représentent plusieurs personnages en costumes d'époque. Sa cloche (de 1511) a été fondue par Charles Foubard.

    Saint-Etienne-des-Guérets

    Le château privé de La Cossonnière pourrait dater du XVIIIe siècle.

    Saint-Etienne-des-Guérets

    Au sud de La Cossonnière, on peut observer les vestiges d'un moulin à vent (un moulin-tour) appelé le Vieux-Moulin. De 1818 à 1851, il a appartenu au bureau de bienfaisance de Blois. Auparavant, en 1755, il était la propriété des Dames de La Guiche qui l'affermèrent.


    votre commentaire
  • Saint-Gourgon est cité dans les textes comme paroisse à partir du XIIIe siècle mais on connaît l'existence de ce village depuis au moins le XIe siècle.

    Ce village a porté les noms de: Sainct Gorgon (1492), Saint Gorgon (XVIIe siècle), Saint Gourgon (XVIIIe siècle, carte de Cassini), Gourgon la Plaine (1793).

    Habitants: les Saint-Gourgonnais et les Saint-Gourgonnaises

    Superficie: 1015 hectares -Altitudes: de 112 à 129 mètres

    Code postale: 41310 - Code INSEE: 41213

    Saint-Gourgon

    L'église Saint-Gourgon, construite au XIe siècle (nef), a été agrandie au milieu du XVe siècle (chœur gothique). Cette église renferme une peinture murale du XIVe siècle représentant saint Sébastien avec un donateur.

    Saint-Gourgon

    Située près de l'église, une maison semble être l'ancienne seigneurie du lieu.


    votre commentaire
  • Villechauve apparait dans les textes sous le nom de Villa capilata (1147, charte de Geoffroy Plantagenet) puis s'appela Villa calva en 1290 (Pouillé de Tours) et Villechauve en 1311.

    Avant 1790, cette paroisse faisait partie de l'élection de Tours et du doyenné de Château-Reanult. Le droit de présentation à la cure appartenait au doyen de l'église de Tours.

    Superficie: 1102 hectares - Altitude: de 97 à 147 mètres

    Code postal: 41310 - Code INSEE: 41278

    Villechauve

    L'église Saint-Gatien date du XIIe siècle. La porte d'entrée présente deux archivoltes en plein cintre, contournées par un cordon mouluré, et elle est décorée de deux colonnettes dont les chapiteaux sont ornés de têtes sculptées. Au dessus de la porte, une fenêtre semble être du XVIe siècle. Les fenêtres de la nef sont plus récentes, mais de chaque côté, on voit les traces d'une ouverture très étroite, en plein cintre, et à linteau échancré, percée à travers un contrefort. Le chœur est plus étroit que la nef et l'abside semi-circulaire plus étroite que le chœur. L'intérieur, refait en 1878, est couvert de fausses voûtes en briques et plâtre.

    Villechauve

    Un des vitraux de cette église représente saint Gatien.


    votre commentaire
  • Villeporcher est un village dont les habitants sont appelés les Villeporcherois et les Villeporcheroises.

    Il a porté les noms de: Gaubertus de Villa Porcheri (1065, cartulaire Vendômois de Marmoutier), Villa Porcheri (1069, cartulaire Vendômois de Marmoutier), Villeporcher en Touraine (1381, Archives nationales), Vilporché (XVIIIe siècle, carte de Cassini).

    Cette ancienne paroisse du diocèse de Tours faisait partie de l'élection d'Amboise et du doyenné de Château-Renault. Le droit de présentation au titre curial appartenait au chapitre de l'église de Tours.

    La paroisse formait une châtellenie, à laquelle était réunie la prévôté de Fontenay, et dont le Chapitre de Tours était seigneur.

    Superficie: 1210 hectares - Altitude: de 115 à 137 mètres

    Code postal: 41310 - Code INSEE: 41286

    Villeporcher

    L'église Saint-Pierre, bâtie au XIe siècle (nef unique et chœur rectangulaire), a été modifiée au XVIe siècle (percement d'une fenêtre qui conserve encore les restes d'un vitrail de la même époque). Les murs sont soutenus par des contreforts cylindriques.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique