• Faverolles-sur-Cher a porté les noms de: Faveroles (1213, charte de l'abbaye de Villeloin), Parochia de Faverolis sive de Faverolles (1290, cartulaire de l'archevêché de Tours), Faverolles (XVIIIe siècle, carte de Cassini).

    Avant la Révolution, cette paroisse faisait partie de l'élection d'Amboise et du doyenné de Montrichard, diocèse de Tours. Le droit de présentation au titre curial appartenait à l'archevêque de ce diocèse. Faverolles formait un fief relevant de Montrichard.

    Ses habitants sont appelés les Faverollais et les Faverollaises.

    Superficie: 1551 hectares - Altitude: de 57 à 146 mètres

    Code postal: 41400 - Code INSEE: 41080

    Faverolles-sur-Cher

    L'église Saint-Aubin, construite au début du XIIe siècle (nef), a été agrandie au début du XVIe siècle (chœur et chevet).

    Faverolles-sur-Cher

    L'abbaye Notre-Dame d'Aiguevive a été fondée en 1147. L'église abbatiale (XIIe siècle) comprend une nef dont la façade est percée par un portail roman, une abside, un transept, deux absidioles et un clocher octogonal (de 50 mètres de haut), avec une petite baie romane géminée sur chaque face, et surmonté d'une flèche en pierre. La nef a perdu son toit et ses voûtes à la suite d'un incendie. Elle est composée d'un vaisseau central de cinq travées entouré par deux collatéraux séparés par des colonnes circulaires. La grange dîmière a été conservée mais pas le logis abbatial.

    Faverolles-sur-Cher

    Le château privé d'Aiguevive est une construction du XIXe siècle.

    Faverolles-sur-Cher

    Le château privé de L'Audronnière date du XIXe siècle.

    Faverolles-sur-Cher

    Le château privé de La Miltière a été construit au XVIIIe siècle (bâtiment orientée Est-Ouest) et agrandi au début du XIXe siècle (aile Nord-Sud). A l'origine, cette construction était un relais de chasse.

    A voir:

    - La chapelle du prieuré Belvau (ou Belvaux) a été édifiée à la fin du XIIe siècle dans un style gothique primitif. Le prieuré avait été fondé en 1034 et appartenait à l'ordre de Saint-Augustin. En 1562, il fut pillé par les protestants. Vendue à la Révolution, la chapelle est transformée en habitation puis est abandonnée après la Première Guerre mondiale.

    - Au lieu-dit La Pinonnerie, la chapelle Sainte-Radegonde date du XVe siècle. Elle renferme des vitraux signés par L. Lobin (Tours, 1869).

    Patrimoine disparu

    Faverolles-sur-Cher

    Le château de la Pinonnerie était d'abord un château en briques construit au XVe siècle. Un nouveau château fut bâti vers 1780 par la famille Le Vayer. Il a été démoli à partir du 16 mai 1818.


    1 commentaire
  • Mareuil-sur-Cher est un village situé en aval de Saint-Aignan. Ses habitants sont appelés les Mareuillais et les Mareuillaises.

    Ce village a porté les noms de Maroialum, Maroialensis vicus et Moroilalum (vers 590, Grégoire de Tours, Histoire des Francs), Maruillium et Marullium (1150, charte de l’abbaye de Villeloin), Marolium (1156, charte de l’abbaye de Villeloin), Maruil (1183, charte de l’abbaye de Villeloin), Apud Marul (début XIIIe siècle, cartulaire de l’archevêché de Tours), Marueil (1338, cartulaire de l’archevêché de Tours), Mareuil (1399), Mareuil (1407), Mareuil sur Cher (XVIIIe siècle, carte de Cassini) et, enfin, Mareuil-sur-Cher (décret du 16 août 1919).

    Superficie: 3188 hectares - Altitudes: de 64 à 186 mètres

    Code postal: 41110 - Code INSEE: 41126

    Mareuil-sur-Cher

    L'église Saint-Martin, construite au XIe (nef en petit appareil), a été remaniée aux XVe (abside et chœur) et XVIIe siècles (clocher).

    Mareuil-sur-Cher

    Le château de Mareuil, bâti au XVe siècle par la famille des Bans, comprenait alors un corps de logis et une tourelle polygonale flanquant sa façade Est. Au XVIIe siècle, il fut agrandi par l'ajout d'une aile orientée Nord Est.

    Mareuil-sur-Cher

    Le château du Bas-Guéret a été édifié, entre 1879 et 1882, par la famille Verley Faure.

    Mareuil-sur-Cher

    Le château de Mesmes date du milieu du XVIIIe siècle.

    A voir:

    - Les vestiges de la chapelle de Linière, construite aux XIIe et XIIIe siècles, comprennent deux travées carrées voûtées sur ogives.

    - Les loges de vigne du XIXe siècle.


    votre commentaire
  • Rilly-sur-Loire est un village dont les habitants sont appelés les Rillageois et les Rillagoise.

    Il a porté les noms de: Ruliaci (après 1044, Cartulaire blésois de Marmoutier), Rily (mars 1401, Archives nationales), Rilé (juin 1489, Archives nationales), Rilly (XVIIIe siècle, Carte de Cassini), Rilly-sur-Loire (décret du 16 octobre 1958).

    Superficie: 1022 hectares - Altitudes: de 58 à 109 mètres

    Code postal: 41150 - Code INSEE: 41189

    Rilly-sur-Vienne

    L'église Sainte-Eugénie a été reconstruite en 1885, en style néo-roman. La nef, flanqué d'un collatéral, se termine par une abside. Le clocher comporte deux étages.

    Rilly-sur-Vienne

    Le château de Rilly, bâti au XIXe siècle, a appartenu à Annette de la Rochejaquelein puis à la famille de Chauvelin. Actuellement, il est la propriété du Conseil Général du Loir-et-Cher. Il possède un pigeonnier circulaire dont le toit conique est surmonté par un haut lanternon hexagonal.

    Rilly-sur-Vienne

    Le château de La Haute-Borde date du XIXe siècle.

    A voir:

    - La ferme privée du Plessis a été édifiée en 1423. Sa chapelle, bâtie en 1522 et dédiée à saint Tiburce, a été détruite à la Révolution.

    - Le manoir privé de la Hardonnière (XVIIe siècle) possède un pigeonnier cylindrique

    - Le lavoir communal.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique